vendredi 28 mars 2014

8 - Dix mois



Ma petite Fleur a dix mois aujourd'hui.

Je me souviens encore de ce premier jour à l’hôpital.
« Elle ressemble à ta mère », m'avait glissé mon conjoint. « Ah, bon, je ne trouve pas », avais-je répondu. Avant de jeter un œil, quelques heures plus tard, sur ma petite Fleur endormie et d'avoir la révélation : de 3/4, elle ressemblait tellement à ma mère que les larmes me sont montées aux yeux en la regardant.
Depuis, elle ressemble un peu moins à ma mère (et beaucoup plus à moi bébé, pauvre elle), mais elle a gardé son menton, son front et la ligne si parfaite de ses sourcils. Elle ouvre maintenant de grands yeux presque noirs sur le monde...
Elle avait à peine une semaine que je m'émerveillais déjà de son caractère.
C'est une bonne dormeuse au sommeil presque imperturbable, calme et tranquille, et d'une patience extraordinaire. Quand elle se réveille, elle ne pleure pas, elle attend gentiment qu'on vienne la chercher, soit en chantonnant, soit en jouant avec ses toutous. C'est ça peine si elle est ronchonne quand elle perce des dents... Et quand son frère fait le monstre pour l'embêter, elle l'ignore ou elle éclate de rire. Il est d'ailleurs ravi — elle est extrêmement bon public pour toutes ses pitreries. 
Elle avait quelques mois, et j'étais frappée par sa féminité. 
Physiquement d'abord, puisqu'elle a de grands cils, des lèvres pulpeuses et une taille déjà bien marquée (en plus, pour l'instant, elle est blonde). Mais aussi parce que tout est délicatesse chez elle, son caractère et ses gestes... sa façon de ramper sobre et efficace, de tourner les mains quand elle chante ainsi font, font, font ou de s'asseoir doucement.
Elle a dix mois, et je suis épatée par tous les progrès qu'elle a accomplis. Elle rampe d'un bout à l'autre de la maison, se tient debout appuyée sur un meuble et tente de plus en plus de se lâcher. Il n'est pas rare qu'elle prononce quelques mots à bon escient, comme encore ou tiens - même si elle ne les utilise pas assez systématiquement pour qu'on puisse dire qu'elle parle. Mais le mimo-gestuel, elle maitrise. Bye-bye, faire non de la tête ou claquer de la langue pour appeler les animaux n'ont plus de secret pour elle.
Elle a dix mois, et je n'en finis pas de l'aimer chaque jour davantage.

Ma petite Fleur a dix mois aujourd'hui. 10 mois de douceur, 10 mois de tendresse, 10 mois de bonheur.

1 commentaire:

  1. Ah, ben ça, il faut bien qu'elle ressemble à quelqu'un par chez nous, puisque, sous l'angle de la photo, elle pourrait passer pour un des miens (sauf les cils).

    RépondreEffacer