lundi 24 mars 2014

7 - Je vis dans une faille spatio-temporelle



Dans le monde de la traduction, tout va toujours trop vite. Les projets sont dus pour la veille, et si tu mets plus de 10 minutes à répondre à une offre, le projet a été envoyé à quelqu'un d'autre, genre*.
Sauf pour les certains...

Ainsi, j'ai reçu ce matin:

Dear Nanouk,
We are pleased to inform you that as a new *** Vendor, you qualify for our Translation Workspace Starter Program.

WTF, "new"?

J'avais précédemment reçu, le 28 novembre 2012, de la même agence:

Bonjour Nanouk,

Je suis X, Responsable des fournisseurs pour le bureau canadien de *** : merci de votre intérêt pour notre compagnie et heureuse de faire votre connaissance!

Or j'avais envoyé ma candidature et activé mon profil sur leur portail en octobre 2010 - et ce sont les seuls courriels que j'ai eu depuis... On vit dans une époque moderne, je vous dis.

*J'exagère un peu, mes clients d'amour que j'aime et qui m'aiment attendent gentiment ma réponse, parce que je suis leur choix n°1. Mais en général, les nouveaux clients, ne sachant pas oh combien bonne je suis, ne se donnent pas cette peine.

1 commentaire:

  1. Punaise, il leur a fallu plus d'un an pour traduire un message en anglais!

    RépondreEffacer