mercredi 24 juin 2015

65 - Arrogance commerciale

Il y a quelque temps, nous avons constaté des infiltrations d'eau dans notre sous-sol. Normal, on avait ça:


Et comme j'ai l'intention de (re)faire mon sous-sol, tant qu'à creuser, je me suis dit, allons-y, inspectons le drain - ce qui couté un bras, en passant. Lors de l'inspection, on a rapidement vu que le drain était effondré dans le coin arrière droit de la maison, mais le reste, quoique donnant quelques signes de fatigue, semblait correct selon le technicien.
Son patron, bien évidemment, nous a tenu un tout autre discours. Il est urgent de refaire deux côtés, et les deux autres ne tiendront pas bien bien longtemps. Et que je vous recommande un devis à 10 000 dollars hors taxes pour cette année, et re-belotte dans deux trois ans. Devant ma tête pour le moins peu enthousiaste, le monsieur me gratifie d'un «vous savez, les drains, ça dure une quarantaine d'année, c'est normal...» auquel je réponds que ce n'est pas ça qui m'embête, c'est le coût du devis. «Ah, mais ce sont les prix du marché, vous savez.» «Vous me permettrez de vérifier», lui ai-je sobrement répondu.
Eh bien, sept devis plus tard, je n'ai pas été déçue. J'ai ainsi pu constater que les prix s'échelonnaient de 10 000 à 20 000 dollars, ce monsieur étant de loin le plus cher (son concurrent le plus proche m'a fait un devis à 1 000 de moins). Que certains te font un devis par Internet sans même venir voir. Que d'autres ne prennent pas la peine de t'expliquer ce qu'ils vont faire. Que les travaux offerts varient beaucoup d'un entrepreneur à l'autre (quantité de pierre au-dessus du drain, membranes d'isolation), sans que cela ait forcément un rapport avec les prix pratiqués. Que certains prétendent pouvoir creuser sous la terrasse, tandis que d'autres non. Que certains veulent arracher ma haie de cèdres, et que d'autres affirment que leurs machines passent sans problème. Que la plupart ne te parlent même pas des exigences de la ville dont ils se cal*** visiblement comme de l'an 40. Qu'enfin certains ne voient pas de problème à refaire mon allée de pavés directement suite aux travaux (euh, oui, mais non, il faut au minimum un cycle gel-dégel après avoir posé la terre pour assurer la stabilité des sols, donc, toi, dehors!)
Bref, c'est la jungle la plus totale, et je suis bien contente que mes connaissances techniques m'aident à faire le tri entre ce qui est important/réaliste ou pas.
Reste que le bâtiment, c'est très ostensiblement un monde de filous et qu'on est mieux de faire ses devoirs et de renseigner précisément quand on demande de gros travaux...

1 commentaire:

  1. Un cycle gel / dégel. Oui, je comprends, mais je n'y aurais pas pensé. Le principe, c'est que ceux qui s'y connaissent tenter d'arnaquer ceux qui ne savent pas; donc, tu as de la chance de t'y connaître un peu...

    RépondreEffacer