lundi 25 août 2014

34 - Le bout du monde

Contrairement à ma sœur, je n'habite pas au bout du monde. Mais j'y suis allée en vacances.

Pas là où habite ma sœur, à vrai dire, mais juste en face. C'est amusant de constater que de chaque côté de la grande mare, à près de 4500 km de distance, deux endroits portent rigoureusement le même nom, en latin pour l'un, en micmac pour l'autre.

Nous avions loué avec mes beaux-parents un petit chalet de rondins isolé dans un boisé donnant directement sur le bord de mer. Autant dire que ce fut le pied intégral.

Les bélugas et les petits rorquals ont même été au rendez-vous, contrairement aux rorquals communs qui ont choisi de rester plus à l'est. Je suis heureuse, car le Prophète a vu avec bonheur ses baleines tant attendues, et même la petite Fleur a poussé des oh d'admiration en voyant le dos blanc des bélugas sortir de l'eau.

feu de bois sauvage au coucher de soleil

C'est sûr, il faudra remettre ça.

1 commentaire:

  1. Le mien porte aussi un nom breton; et il y a un "land's end" quelque part en grande Bretagne. Mais le tien est sans doute le plus au Nord.

    RépondreEffacer