mardi 3 mars 2015

52 - Tetris automobile

Quand tu annonces ta troisième grossesse, outre le traditionnel "c'est une fille ou un garçon" ("on s'est gardé la surprise", "ah bon?"), tu as généralement droit au "c'est un accident?" ("ah, je me disais bien aussi que cette petite pilule devait servir à quelque chose, j'aurais pas dû arrêter de la prendre!") et au "mais vous allez devoir changer de voiture!"
Sauf que... ma zaza a bientôt dix ans, mais moins de 150 000 km au compteur, quelques rares points de rouille et une forme à faire pâlir les voitures neuves bas de gamme. Par ailleurs, par souci d'économie et dans la mesure où je travaille à la maison et où la garderie (et l'école) se situe(nt) à quelques minutes à pied, nous préférons ne pas avoir de deuxième voiture. Bien sûr, il y a des chances non négligeabes pour que zaza ait besoin d'une suppléante d'ici une couple d'années, mais d'ici là, le problème des sièges auto se posera de façon différente, puisqu'au moins les deux plus vieux devraient pouvoir se contenter de rehausseurs.
Parce que, évidemment, trois jeunes enfants, ça veut dire deux sièges auto et un rehausseur. Et comme nous sommes en Amérique du nord, les petits formats, ça n'existe pas.
Donc la plupart des familles roulent en Do*ge Car*van, genre. Et ce n'est pas mon choix. J'ai pu tester la bestiole cet été, puisque j'ai dû en louer une quand ma sœur est venue, et c'est certes confortable, mais: ça coûte cher à l'achat, c'est encombrant et ça consomme pas à peu près. Bref, si nous faisons de longs voyages, nous relouerons probablement ce genre de véhicule, mais pour les petits déplacements, nous avons décidé de nous contenter de ma fidèle zaza.
Ladite zaza est une Honda Civic (c'est le plus petit modèle que j'avais pu trouver à l'époque à un prix raisonnable, quand je vous dis que les petits formats n'existent pas!), pas toute petite donc, mais pas hyper large non plus. Je craignais d'avoir du mal à y caser la coquille, le siège baquet de Fleur et le rehausseur du Prophète. Heureusement, les rehausseurs que je possède ne sont pas larges. Finalement, il m'a suffit d'utiliser ma coquille sans base et de glisser le rehausseur de façon que les accoudoirs passent sous les renfoncements des deux autres sièges (merci le design folklorique) pour caser tout ce beau monde. Ça rentre juste juste, mais ça rentre.
Comme c'est moyennement confortable pour le Prophète et que la promiscuité des trois loustics entraine généralement des effets secondaires peu agréables pour les oreilles, nous limitons un peu les déplacements en famille, mais on ne fera pas les difficiles.
L'essentiel est que, astucieusement placés, nos trois sièges auto rentrent dans notre petite Civic, ce qui nous évite de changer de voiture et nous permet de réaliser de franches économies!

2 commentaires:

  1. Quand nous étions jeunes, il n'y avait pas ce genre de problème... Méfie toi de ne pas avoir besoin d'acheter deux voitures en même temps!

    RépondreEffacer
  2. Tant que je travaille de la maison, je ne pense pas avoir besoin d'une 2e voiture... On verra bien, anyway, mais rien qu'en achetant une berline normale au lieu d'un gros machin, on gagnera de quoi acheter une petite 2e usagée au besoin...

    RépondreEffacer