vendredi 6 juin 2014

20 - Tagalog pilipilo

Depuis quelques jours, je me tape je ne sais trop combien de pages (mais trop, c'est sûr) d'un catalogue de produits pour un client, avec des montres, en veux-tu, en voilà.




Des jeux vidéos.



Des couettes.


Des ensembles de camping.



Des livres et des films - offerts juste en anglais. Mais faut quand même traduire la description.


Et là, je tombe par hasard sur un résumé qui évoque le « grand peut-être » de Rabelais.






(Désolée, je suis débordée, faut que j'y retourne).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire