samedi 3 octobre 2015

82 - Petits travaux

Dimanche passé, je m'étais mis en tête de remplacer les serrures et poignées de porte nouvellement reçues. Plus exactement, le loquet et la poignée associée de la porte latérale et celui du cabanon. Trois machins, donc. Et comme de nos jours, la vie nous est grandement facilitée, trois machins pré-montés que tu as juste à dévisser les anciens loquets et poignées et remettre les nouveaux quoi. Le genre de truc que tu plies en une demi-heure, une heure, genre.
Genre. C'était sans compter sur les anciens proprios. Sur les trois couples de trous, aucun n'était correctement aligné. Et comme je remplaçais l'une des serrures par une serrure électronique, il était impératif que le pêne glisse sans le moindre frottement - alors que jusqu'à présent, le léger frottement, mineur, était facilement contourné par un mouvement de clé à peine plus fort que nécessaire. Il m'a donc fallu réaligner les deux. Paf, une demi-heure.

L'ancienne serrure, qui marchait à la force du poignet, en fait.

Comme c'était l'heure de manger, et que manger, c'est sacré, j'ai donc laissé ma porte à moitié débraillée (sans ses serrures), mais en installant mon dispositif de sécurité provisoire préféré juste devant.

C'est quoi le mot de passe?

J'ai ensuite constaté que la serrure du bas n'était guère mieux alignée, puisque le trou dans lequel la têtière était censée s'engager était décalé d'un bon millimètre, ce qui faussait la course du pêne... Bref, encore des ajustements à faire...
Finalement, après bien des péripéties, j'ai réussi à installer notre nouvelle serrure à code, dont je suis absolument ravie (je peux sortir sans mes clés!).

Oui, la porte et la sonnette sont vieillottes, 
mais au moins la 2e devrait être remplacée prochainement. 
La première attendra qu'on change le parement je pense...

J'ai enchaîné avec la porte du cabanon, dont il me reste encore la gâche à régler - le porte-à-faux était d'un bon demi centimètre, tu m'étonnes qu'on devait forcer comme des fous, et je dois donc trouver une solution pour boucher une partie du trou que j'ai du déplacer afin de visser la dite gâche - et la porte d'entrée, qui attendra le printemps, quand j'aurai testé la résistance du clavier à code à l'hiver.
Et ce n'est qu'un début...

3 commentaires:

  1. Soupe à l'oignon!
    J'aime beaucoup ton dispositif provisoire... et l'idée d'une serrure à code, aussi. Surtout si ça peut éviter d'avoir trois clefs différentes (une pour chaque porte!).

    RépondreEffacer
  2. Oui, je crois que je vais rapidement opter pour des serrures à code partout. Après une semaine, je suis déjà conquise :)
    Quant au dispositif provisoire, il sert aussi à chasser les colporteurs. Bon, il fait peur à la postière, aussi.

    RépondreEffacer
  3. J'aime beaucoup ta manière de sécuriser la maison :)
    On a juste envie de lui faire un câlin... (et il nous laisserait passer...)

    RépondreEffacer