dimanche 24 mai 2015

61 - Ma vie en questions

Depuis toute petite, j'ai la vilaine habitude de me torturer le cerveau à coup de questions qui restent bien souvent sans réponses. Il y a longtemps eu les inévitables pourquoi, que j'ai évacués au cours de la vingtaine, lorsque j'ai compris qu'il n'y aurait jamais de réponse véritablement satisfaisante à ce type de question. Il y a régulièrement des comment, rapidement résolus grâce à mon meilleur ami, Google. Les qui, quoi, quand, il faut se rendre à l'évidence, me m'intéressent guère. De toute façon, il m'est difficile de connecter avec qui que ce soit, je ne suis pas matérialiste et j'estime généralement que tout vient à point à qui sait attendre.
Mais il y a un type de questions qui me pourrit la vie, et depuis des années: les et si...? Et si je faisais ça? Et si j'avais fait ça? ou plutôt si je n'avais pas fait ça? Ma vie est pleine de destins que j'ai abandonnés et qui contibuent de me torturer. Je me demande quand (ah, en voilà un qui m'intéresse!) j'aurai la sagesse d'accepter mon sort, avec tout ce qu'il y a de positif mais aussi de négatif. Après tout, cette vie, c'est moi qui l'ai choisie...
Et si j'arrêtais de me torturer l'esprit?

1 commentaire:

  1. Je me retrouve bien dans ce que vous évoquez, Jeanne Siaud Facchin dans sont livre "Trop intelligent pour être heureux " nous appelle des "zèbres" ! Je vous en recommandé la lecture.
    "Et si..." savourer pleinement votre quotidien, chaque instant et chaque bonheur vous enlevait le doute de ne pas être à votre place ?
    Bonne route avec votre charmante famille

    RépondreEffacer