vendredi 12 décembre 2014

43 - c'est Noel, c'est Noel!

Quand j'étais petite, j'aimais bien Nouwel, parce que ça rimait avec cadeau. Puis l'adolescence est passée par là, et j'ai tout de suite trouvé ça carrément ringard. Heureusement que mes sœurs et moi en profitions pour délirer, ce sont quand même de bons souvenirs.
Une fois adulte, autant être honnête, Nouwel ne me faisait pas plus d'effet qu'une couverture en plein été, surtout que mon homme vient d'une famille où la principale tradition semble être de se disputer pendant le repas du réveillon...
Mais depuis la naissance du Prophète, je me plais à renouer avec l'esprit de Nouwel. J'achète donc des calendriers de l'avent et un arbre que nous décorons en famille (Fleur y a mis sa contribution pour la première fois, le Prophète étant quant à lui un vieil expert), je pends une guirlande autour de l'énorme fenêtre de notre salon et j'essaye chaque année d'enrichir un peu ma collection de décorations - jusqu'au jour ultime où j'atteindrai le rêve final: le petit train électrique tout décoré pour la saison. J'en rêve si je veux!
J'aime aussi magasiner pour la famille, choisir de beaux cadeaux pour mes oursons sur les listes maman-zone que nous échangeons avec mes sœurs pour l'occasion, imaginer les têtes amusées de tout ce beau monde lorsqu'ils déballeront leurs cadeaux.
Cette année, j'avoue que la période est un peu plus dure que d'habitude : je me traine une grosse bedaine qui me handicape un peu, mon homme est relativement absent et se fiche de toute façon de Noël, et comme nous n'avons pas de 2e voiture, je ne peux guère aller faire les magasins. Ajoutez mes propres frustrations dues à la grossesse et à toutes les contraintes culinaires qui l'accompagnent (je me demande bien ce qu'on va manger le 25!), et je ne suis qu'à moitié dedans...
Le Prophète lui, en revanche, est à fond: il allume l'arbre et la guirlande tous les matins et ne rate jamais l'occasion de réclamer son chocolat après souper. Il attend avec impatience ses cadeaux. Quant à Fleur, elle ne comprend pas encore ce qui se passe - elle n'avait que 6-7 mois lors de son premier Noël - mais, fidèle à son habitude, copie l'enthousiasme de son frère.
J'ai bien hâte de la voir le matin du 25, tiens, quand elle comprendra à quoi rime toute cette attente! Je me souviens encore de la tête du Prophète à son premier Noël et de ses rands yeux étonnés quand il a découvert la pile de cadeaux qui l'attendait...

1 commentaire:

  1. Héhé. Ma loute, c'est pareil ! Elle allume le sapin tous les jours, et réclame son chocolat :)
    Bon elle, par contre, croit au Père Nouwel, et elle a même sa photo avec lui. C'est drôle :)

    RépondreEffacer